petit guide de la décoloration végane.

Aloha !

Ce billet suit le premier qui était : le petit guide de la coloration végane. Et il va donc aborder, comme son titre l’indique, le cas de la décoloration.

Deux disclaimers d’abord :

  1. je te rappelle que je ne suis pas coiffeuse, et que toute décoloration devrait se faire chez un professionnel.
  2. pour tout ce qui est de la décoloration, n’utilise pas de métal pour faire les mélanges (cela peut provoquer une réaction chimique).

 

Le sommaire :

  • le test d’allergie & la mèche test
  • le shampoing américain
  • les produits pour décolorer
  • le toner
  • reflets verts & bleus
  • quand redécolorer

 


la mèche de test

C’est déjà très explicite. La mèche de test sert à voir ce que sera le résultat final sur tête entière. Autrement dit, si ça rend moche, tu le verras grâce à cette mèche.

Le procédé est simple : il suffit d’appliquer la décoloration sur une petite mèche, de préférence plutôt cachée (les mèches à l’arrière de ta tête au niveau du cou par exemple), de la laisser poser selon la notice du produit, et puis rincer afin de voir le résultat.

S’il te reste de la préparation décolorante, tu peux la jeter, parce qu’elle ne sera plus utilisable.

le test d’allergie

Très important, il permettra de savoir si tu fais une réaction aux produits que tu vas utiliser.

Procédé : prépare une petite dose de décoloration (vraiment petite) et applique la sur une petite partie de ta peau (on recommande le derrière de l’oreille ou le creux du bras en utilisant un coton-tige). Laisse poser le temps qu’il est conseillé sur le mode d’emploi.

La décoloration picote et démange souvent de façon supportable, et c’est normal.

En revanche, si les picotements et démangeaisons ne sont pas supportables, ou si tu fais une quelconque autre réaction (rougeurs, gonflements, bleus…) rince de suite.

Si rien de cela ne se produit, rince à l’eau froide à la fin du temps de pause et attends 48h avant de faire ce procédé sur ta tête. Une réaction ne se déclare pas systématiquement dans les minutes qui suivent.

 


le shampoing américain

Moins efficace qu’une décoloration, le shampoing américain est un mélange de décoloration et de shampoing. Il sert à éclaircir un peu (ou à virer les pigments d’anciennes colorations).

Pour le faire, tu auras besoin : de shampoing + de crème et poudre décolorante + un bol pour mélanger + de l’eau pour rincer (c’est le but d’un shampoing oui en effet.)

Procédé : la recette du shampoing américain est d’une dose de shampoing + une à deux doses de crème + une dose de poudre décolorante.

Une fois le mélange préparé, tu peux l’appliquer sur ta tête comme un shampoing et le laisser poser 10 à 20 minutes.

Pense à bien appliquer ce mélange sur une mèche de test pour d’abord voir le résultat.

 


les produits pour décolorer

Comme je l’ai dit au dessus, les produits décolorants nécessaires sont : de la poudre décolorante et de la crème oxydante (sans oublier le matériel utile à la préparation : gants, bol, pinceaux, doseur…)

Note : la décoloration à 40vol n’est conseillé que pour les cheveux naturels et foncés, elle est déconseillée pour le reste. Celle à 30vol conviendra mieux aux cheveux déjà décolorés et/ou colorés. Et dernièrement, si tu désires faire des mèches ou éclaircir un peu, tourne-toi vers les produits 10vol et 20vol.

Kit de décoloration complet : Herman’s Amazing ; Lariché Directions 30vol & 40vol ; Manic Panic 30vol & 40vol ; Urban Keratin 30vol & 40vol

 


le toner

Le toner est utilisé après la décoloration, c’est une coloration  semi-permanente qui sert à neutraliser les reflets gênants comme le jaune (le cas des reflets bleus et verts sera abordé juste après).

En tout premier, on utilisera un toner blanc (qui sera mauve, ne t’inquiète pas pour ça, le violet contre le jaune sur le cercle chromatique). Et si jamais le jaune est trop tenace, on pourra toujours tenter le toner gris qui sera plus fort.

Il s’applique sur cheveux secs/humides et propres (évite l’après-shampoing qui risque de gainer le cheveu et empêcher la coloration de bien pénétrer).

Toners blancs : Herman’s Amazing ; Lariché Directions ; Manic Panic

Toners gris : Herman’s Amazing ; Lariché Directions ; Manic Panic ; Rebellious

Il y a aussi les toners Pulp Riot qui sont un peu différents des autres, je te laisse avec l’article de Color-Mania juste : ici.

Et tu peux également faire ton toner personnalisé : lien ici.

 


les reflets verts & bleus

Les reflets verts et bleus sont les restes d’une ancienne coloration, pour t’en débarrasser les toners blancs et gris ne seront d’aucune utilité.

Color-Mania (oui encore) en a fait un article complet : ici.


quand redécolorer ?

Pas tous les jours, ni deux fois de suite, ce serait la meilleure des idées pour perdre tes cheveux.

Le mieux c’est d’attendre 1 mois entre chaque décoloration (que les racines repoussent un peu et que ton crâne se repose). Et évite de trop décolorer des cheveux déjà fragilisés, use des toners et du cercle chromatique.


C’est fini !

Et oui, je sais, on parle beaucoup de Color-Mania ici, mais je préfère parler de ce que je connais, et laisser les sujets que je maîtrise moins à ceux qui les maîtrisent plus que moi, j’espère que ça ne te gêne pas trop et que tu le comprends.

J’espère néanmoins que ce répertoire sera utile ! (Et si tu as des questions, pose-les et j’essaierai de les rajouter dans cet article.)

En attendant, prends soin de toi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s