film | Elles… Les filles du Plessis

Salut !

Récemment, j’ai regardé le film « Elles… Les filles du Plessis » sorti en 2016 et réalisé par Bénédicte Delmas.

« Dans les années 1970, la maison du Plessis accueille les jeunes filles mineures enceintes. Que ces enfants qu’elles portent soient le fruit de l’amour ou du viol, au sein de cette institution, un seul mot d’ordre : remettre ces filles dans le droit chemin. Mais, le jour où la révolte gronde, le mécanisme s’enraille…

Une histoire librement inspirée de faits réels. »

Gros trigger warning sur le viol, l’inceste et suicide. Ce film m’a touché d’une certaine façon, et c’est pour ça que je voulais en parler.

 

Je n’ai pas trouvé les acteur•ices incroyables, la plupart ne m’ont pas émue (hormis deux, que je ne vais pas t’évoquer parce qu’elles ne m’ont affecté que par leur histoire). Mais ce sont deux autres points qui m’ont touché. L’histoire générale et l’esthétisme.

Les filles du Plessis parle de ces mineurs au foyer d’accueil du Plessis-Robinson dans le 92. On y suit l’histoire de quatre filles tombées enceintes qui de fil en aiguilles vont se révolter pour dénoncer les conditions dans lesquelles elles sont traitées.

Ce film s’inspire très lourdement du témoignage de Claude Jourde, qui a été surveillante dans ce foyer. Lien de son témoignage : ici. À quelques petites différences, que je ne te raconterai pas pour ne rien te spoiler, je te conseille de regarder le film et ensuite de lire le témoignage.

Je suis un peu étonnée qu’il ne soit presque pas mentionné lorsqu’on parle de films féministes, il aborde quand même de droit des femmes à disposer de son corps dans les années 70. Je l’ai découvert par hasard en me baladant sur OCS, alors que je recherche toujours des listes de films avec une portée féministe.

Et pour le point sur l’esthétisme, j’ai été touché par la colorimétrie plutôt pastel, douce, qui contraste bien avec le sujet qui lui est loin d’être doux. Si je devais mettre des couleurs sur ces sujets là, ce seraient des rouges et des noirs bien vifs et tranchants.

Si tu as l’occasion de le voir, je te le conseille. En plus d’être touchant, il est plutôt court (1h30) et est joli à regarder. Et si tu l’as déjà vu, je serais curieuse de connaître ton avis dessus.

 

Take care.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s